Vous êtes ici : Le guide du Fonctionnaire > Finance > Crédit auto fonctionnaire

Crédit auto fonctionnaire

Tout comme les autres emprunteurs, les fonctionnaires peuvent avoir besoin de souscrire un crédit auto pour financer l’achat de leur véhicule neuf ou d’occasion. Quels sont les avantages dont ils peuvent bénéficier ?

De par la stabilité de leur emploi et la régularité de leurs revenus, les fonctionnaires peuvent souscrire un prêt auto à un taux avantageux. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Simulateur de crédit auto
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Définition du crédit auto pour fonctionnaire

Le crédit auto pour fonctionnaire est un emprunt souscrit pour financer l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion. Il peut aussi être utilisé pour acheter une moto, un utilitaire, une remorque, une caravane ou encore un camping-car.

Comme son nom l’indique, le prêt auto est exclusivement réservé à l’acquisition de ce bien. L’octroi du crédit est intimement lié à l’achat du véhicule. Par conséquent, si l’une des deux opérations est annulée, l’autre le sera également. Ce mode de financement procure une certaine sécurité à l’acheteur qui n’aura pas à supporter une dette pour un bien qu’il n’aurait finalement pas acquis.

Le prêt auto pour fonctionnaire doit être souscrit pour une durée minimale de 3 mois et son montant ne peut excéder 75 000 euros. De manière générale et pour un même montant emprunté, plus la durée de remboursement est longue, moins la mensualité est élevée mais les intérêts sur le coût total du crédit sont importants. Il revient donc au souscripteur de trouver un bon compromis entre ces trois points et ses projets d’investissement dans les années à venir.

Avantages et particularités du crédit auto fonctionnaire ?

Les fonctionnaires qui recourent au crédit auto bénéficient de plusieurs avantages :

  • Des mensualités fixes : le souscripteur connaît précisément le montant de ses futures mensualités lors de la signature du contrat de prêt ;
  • Une durée de remboursement déterminée : un tableau d’amortissement indique à l’emprunteur la durée précise du crédit pour son véhicule ;
  • Un montant plus élevé qu’en souscrivant un prêt personnel : le crédit auto est un prêt affecté, ce qui signifie qu’il est contracté en vue de financer l’achat d’un bien ou service précis. Son montant est généralement plus élevé que dans le cadre d’un prêt personnel, c’est-à-dire un crédit à la consommation non-affecté ;
  • Un remboursement anticipé possible : attention cependant aux frais applicables qui peuvent varier d’un établissement à l’autre.

Les agents de la fonction publique et leurs proches (conjoint, enfant(s)), peuvent obtenir un taux d’intérêt avantageux grâce à leur statut et leurs revenus réguliers. Ils ont également accès à une assurance de prêt comportant les garanties décès et perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) qui les couvrent pendant toute la durée du crédit. Cette assurance facultative dans le cadre d’un crédit conso peut être obtenue à un coût réduit auprès d’un organisme spécialisé.

Comment souscrire un prêt auto lorsqu’on est fonctionnaire ?

En souscrivant un crédit spécialement dédié à l’achat d’une voiture, les fonctionnaires bénéficient d’une protection si le bien n’est pas livré, en cas de non obtention de ce financement ou s’ils ne réceptionnent pas le véhicule.

1 - Faire une simulation de crédit auto en ligne

Avant de souscrire un crédit auto, il est vivement conseillé de faire une simulation en ligne. Cet outil gratuit et sans engagement permet de déterminer, selon les mensualités à payer, le montant maximal du crédit et de trouver un véhicule correspondant à ses besoins. Pour l’utiliser, il suffit de choisir le projet financé, le montant du prêt et des mensualités souhaité. La réponse s’affiche ensuite en quelques clics.

2 - Choisir son offre

Après avoir déterminé, grâce au simulateur en ligne, la faisabilité de son projet, le souscripteur devra choisir une offre de crédit auto adaptée à ses besoins. Pour cela, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence. Plusieurs points devront être examinés : le taux annuel effectif global (TAEG) qui inclut tous les coûts liés au crédit (capital, intérêts, frais de dossier et d’assurance), la durée du crédit pouvant se décliner de façon annuelle ou mensuelle, les mensualités et les frais applicables en cas de remboursement anticipé.

3 - Fournir les pièces justificatives

Pour constituer son dossier de crédit, le fonctionnaire doit fournir un certain nombre de pièces justificatives : une pièce d’identité en cours de validité, un justificatif de domicile de moins de 6 mois, un relevé d’identité bancaire (RIB), une copie du contrat de travail, les trois derniers bulletins de salaire ou derniers avis d’imposition.

4 - Signer l’offre de crédit auto

Avant de faire une proposition de crédit auto définitive au demandeur, l’établissement prêteur étudiera attentivement les justificatifs fournis. Il analysera ses capacités de remboursement et plus précisément ses revenus disponibles, sans oublier sa situation personnelle, afin d’éviter tout risque de défaillance.

Une fois l’offre de crédit signée et le délai de rétractation écoulé, l’organisme bancaire pourra procéder au déblocage des fonds sur le compte du demandeur.

Crédit auto pour fonctionnaire : quel organisme choisir ?

Plusieurs organismes proposent des offres de crédit auto dédiées aux fonctionnaires. En effet, il est possible de faire une demande auprès de sa banque actuelle afin d’obtenir un taux préférentiel, auprès d’une autre banque traditionnelle ou d’une banque en ligne, auprès d’un organisme spécialisé dans le crédit conso ou d’un assureur.

Parmi les enseignes qui financent les prêts contractés par les agents de la fonction publique, il y a :

  • Le Crédit municipal : le montant du crédit est compris entre 1000 et 75 000 euros, remboursable sur une durée de 12 à 120 mois ;
  • La Banque Fédérale Mutualiste (BFM) ;
  • La Caisse d’aide sociale de l’Education nationale (CASDEN) : elle cible particulièrement les employés du ministère de l’Education nationale, de la Culture et de la Recherche ;
  • Le Crédit Social des Fonctionnaires (CSF).

Pour faire le bon choix, il est recommandé de recourir à un comparateur 100 % en ligne ou de faire appel à un courtier proposant un accompagnement et des conseils personnalisés tout au long de la souscription.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Les derniers dossiers Crédit auto fonctionnaire