Vous êtes ici : Le guide du Fonctionnaire > Finance > Leasing auto fonctionnaire

Leasing auto fonctionnaire

Comme les autres automobilistes, les fonctionnaires peuvent souscrire un contrat de LOA ou de LLD pour disposer d’une voiture neuve ou récente sans avoir à se soucier de la revente.

Les fonctionnaires peuvent avoir des difficultés à choisir le mode de financement de leur véhicule. Crédit auto, achat comptant, leasing auto… Quelle est la solution la plus avantageuse ? Quelles sont les offres proposées aux agents de la fonction publique ? Réponses et conseils.

Financement d’un véhicule : les options possibles

Pour disposer d’un véhicule, les fonctionnaires ont besoin d’un budget important. Voici les principales solutions de financement qui peuvent être envisagées :

L’achat comptant

En payant sur le champ, vous devenez propriétaire du véhicule immédiatement. De plus, dans le cas d’un achat comptant, le coût global de la voiture et de son entretien est généralement inférieur à celui proposé dans les contrats de leasing.

L’achat au comptant présente certains inconvénients parmi lesquels : des incertitudes sur l’entretien, une revente plus complexe, un risque de décote inattendue.

Dans la mesure du possible et si vous souhaitez conserver le bien pendant plusieurs années, n’hésitez pas à privilégier cette option.

L’achat à crédit

Si vous devez emprunter pour acheter votre véhicule, sachez qu’il existe deux types de prêt : le crédit auto affecté souvent proposé par les concessionnaires, et le prêt personnel commercialisé par la quasi-totalité des banques. Le crédit à la consommation affecté offre une réelle protection au souscripteur car les fonds ne sont débloqués qu’une fois le véhicule effectivement livré. Si la vente est annulée, même au dernier moment, le crédit l’est également. Dans le cadre d’un prêt personnel, les fonds peuvent être utilisés librement par l’emprunteur mais le remboursement est exigible dès la mise à disposition de la somme empruntée.

Pour souscrire un crédit auto affecté, les fonctionnaires peuvent se tourner vers un organisme spécialisé comme la CASDEN (jusqu’à 15 000 euros et 60 mois, avec une modulation gratuite des mensualités).

Le leasing auto

Une autre solution s’offre aux fonctionnaires : le leasing auto. Concrètement, cette solution de financement fait référence à deux types de contrat : la location longue durée (LLD) et la location avec option d’achat (LOA).

La LLD consiste à louer un véhicule neuf ou récent pendant une durée contractuellement définie (entre 3 et 5 ans). En contrepartie, le souscripteur paye un loyer fixe mensuel et certaines charges comme la carte grise et l’assurance. Cette option offre la possibilité de changer de voiture régulièrement, tous les 2 à 3 ans avec un budget auto connu à l’avance. Par ailleurs, l’automobiliste n’a pas à se soucier de la revente.

La LOA fonctionne sur le même principe que la LLD à la différence que le locataire peut devenir propriétaire du véhicule à la fin du contrat en réglant le prix de vente déduit des loyers déjà versés. Un apport conséquent (de 15 à 20 %) est généralement demandé au début du contrat.

Zoom sur les avantages de la LLD et de la LOA pour les fonctionnaires

Les avantages du leasing auto pour fonctionnaires sont nombreux. D’abord, ces travailleurs peuvent profiter de tarifs privilégiés auprès des crédits-bailleurs en raison de leur statut.

Ensuite, dans le cas d’une LOA, il revient à l’organisme prêteur d’acheter le véhicule puis de le louer au demandeur. Mais avant cela, la banque étudiera attentivement la situation de son client sur la base des justificatifs fournis (pièce d’identité, justificatif de domicile de moins de 3 mois, copie du contrat de travail, derniers bulletins de salaire et avis d’imposition, relevé d’identité bancaire). Sur ce point, les fonctionnaires n’ont généralement pas de souci à se faire. Leur situation professionnelle leur permet en effet de bénéficier de mensualités réduites.

Ainsi, les agents de la fonction publique peuvent accéder plus facilement à la location longue durée et à la location avec option d’achat. Leur statut leur offre de nombreux avantages.

Fonctionnaire : comment trouver la meilleure offre de leasing auto ?

Avant de souscrire une offre de leasing auto, il est important de se pencher sur les points suivants :

Choisir son véhicule

La première étape consiste à choisir le bon modèle. Ce choix dépendra essentiellement de l’utilisation qui est faite du véhicule. Pour une utilisation urbaine, il est conseillé d’opter pour une citadine. Les personnes vivant en zone rurale ou aux alentours ont en revanche intérêt à se tourner vers la berline, le SUV/Crossover pour plus de sécurité et de confort. Pour être accompagné, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un vendeur, en ce qui concerne les voitures électriques c'est ici.

Choisir entre LOA et LLD

Le choix entre ces deux modes de location dépend de vos objectifs. Si vous n’envisagez pas d’acheter le véhicule, préférez la location longue durée qui vous permettra de changer régulièrement de modèle. A l’inverse, si vous n’excluez pas la possibilité d’acquérir la voiture à la fin du contrat, privilégiez la location avec option d’achat.

L’apport initial

Dans le cas d’une LLD, l’apport initial n’est pas obligatoire. Cependant, cette somme est réclamée aux souscripteurs d’un contrat de LOA. Elle sera ensuite déduite du montant de l’achat lors de la vente du véhicule.

Les garanties et frais d’entretien

La plupart des contrats de LLD prévoient la prise en charge des frais d’entretien, des garanties d’assistance et l’assurance auto. Avant de s’engager, il est important de vérifier précisément quels sont les frais inclus ou non dans la formule.

Le kilométrage annuel

Chaque contrat de location est assorti d’un forfait kilométrique annuel à ne pas dépasser. Des frais supplémentaires s’appliquent en cas de dépassement de ce seuil, d’où l’intérêt de bien choisir son contrat et d’évaluer la distance parcourue avec le véhicule chaque année.

La restitution du véhicule

Si vous avez opté pour la LOA, l’état des lieux sera plus souple puisque vous en devenez propriétaire. A la fin d’une LLD, l’état de la carrosserie sera minutieusement examiné. Les éventuelles rayures ou traces d’usure vous seront facturées. Avant la souscription, pensez ainsi à vérifier le montant des frais de remise en état.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Les derniers dossiers Leasing auto fonctionnaire