Vous êtes ici : Le guide du Fonctionnaire > Finance Fonctionnaire > Crédit immobilier fonctionnaire > Courtier en crédit immobilier fonctionnaire : avantages et coût

Courtier en crédit immobilier fonctionnaire : avantages et coût

Courtier en crédit immobilier fonctionnaire : avantages et coût

Vous exercez en tant que fonctionnaire et souhaitez souscrire un prêt immobilier ? Avez-vous pensé à faire appel à un courtier pour vous accompagner dans vos démarches ?

Les fonctionnaires, comme les autres emprunteurs, peuvent avoir besoin de souscrire un prêt pour financer l’achat d’une résidence principale, secondaire ou un investissement locatif. Pourquoi faire appel à un courtier en crédit immobilier fonctionnaire ? Toutes les réponses.

Quelles sont les caractéristiques du prêt immobilier fonctionnaire ?

Le crédit immobilier pour fonctionnaire est un financement accordé aux titulaires d’une des trois fonctions publiques (fonction publique d’Etat, fonction publique hospitalière, fonction publique territoriale). L’acquéreur peut en faire la demande en complément d’un prêt PAS (Prêt accession sociale) ou PC (Prêt conventionné).

Ce type de prêt peut être utilisé pour financer :

  • L’achat ou la construction d’un logement neuf ;
  • L’achat d’un logement ancien en vue de l’améliorer ;
  • Des travaux d’agrandissement ;
  • La transformation d’un local non destiné à l’habitation en logement.

Son montant dépend de la situation familiale de l’emprunteur, de la zone géographique et du nombre de pièces du logement. Quant à la durée du crédit immobilier fonctionnaire, elle varie de 10 à 15 ans selon les besoins du demandeur et est associée à un différé d’amortissement pendant lequel ce dernier ne paye que les intérêts.

Quels sont les avantages du crédit immobilier pour fonctionnaire ?

Les emprunteurs qui travaillent sous le statut de fonctionnaire bénéficient de nombreux avantages au moment de l’octroi de crédit :

Un taux préférentiel

Pour obtenir un crédit immobilier fonctionnaire, il existe deux solutions : s’adresser à l’employeur qui accordera un prêt collaborateur ou se tourner vers un organisme spécialisé comme la CASDEN ou BFM afin d’obtenir un prêt immobilier à taux réduit. Par exemple, pour un prêt immobilier de 200 000 euros souscrit sur 20 ans auprès de la CASDEN, le taux d’intérêt fixe proposé s’établit à 0,98 %.

Une assurance de prêt moins chère

Lors de la demande de crédit immobilier, la banque exige systématiquement la souscription d’une assurance emprunteur afin d’être couverte en cas d’impossibilité de remboursement liée au décès, à la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), à une incapacité ou encore une invalidité. La délégation d’assurance permet de choisir une assurance emprunteur différente de celle proposée par la banque à condition d’opter pour un contrat comportant des garanties au moins équivalentes au contrat de groupe.

Les mutuelles offrent généralement des assurances de prêt à prix réduit, l’occasion de réaliser d’importantes économies et d’abaisser le coût total du crédit immobilier. En effet, il ne faut pas oublier que l’assurance de prêt représente une part conséquente du coût total du financement.

Une caution gratuite

Suite à la demande de prêt immobilier, les banques sont en droit d’exiger des garanties supplémentaires comme l’hypothèque, la caution, le privilège de prêteur de deniers ou bien le nantissement. Les fonctionnaires peuvent bénéficier d’une caution gratuite auprès de leur mutuelle. Cela permet d’éviter le paiement des frais liés à cette garantie, à savoir le versement d’une commission comprise entre 150 et 600 euros et celui d’une participation à un Fonds mutuel de garantie (FMG) correspondant en moyenne à 0,8 % du montant du prêt. De plus, les formalités juridiques et administratives relatives à la caution fonctionnaires sont plus souples.

Le plus connu des organismes de caution mutuelle pour fonctionnaire est la MGEN-CASDEN qui permet aux salariés de l’Education nationale, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la culture de bénéficier d’une garantie sans frais. Parmi les autres acteurs pratiquant ce type de garantie, on trouve : MFP, MAI, MPIR, CNG/MG, MUTARIS CAUTION, INTERIALE, FMGM/AGPM. N’hésitez pas à vous renseigner sur les plafonds de crédit proposés par ces établissements.

Pourquoi faire appel à un courtier spécialisé en crédit immobilier fonctionnaire ?

Si vous souhaitez décrocher un prêt immobilier pour fonctionnaire, vous pouvez avoir un intérêt à faire appel à un courtier expérimenté.

Ce professionnel joue un rôle d’intermédiaire entre les banques et les emprunteurs. Après avoir étudié leur dossier, il propose des offres répondant à leurs besoins sous un délai rapide.

Plus concrètement, le courtier se charge de budgétiser le projet de ses clients. De cette manière, ceux-ci savent dès le départ à quel montant sera accepté leur dossier par la banque. En étudiant leur dossier en amont, cet intermédiaire saura également s’ils ont le droit à des aides comme le prêt à taux zéro (PTZ).

Ensuite, le courtier en crédit immobilier fonctionnaire propose un accompagnement sur toutes les démarches. Il porte à la connaissance des emprunteurs la liste des pièces justificatives à fournir et s’assure que le dossier remis au prêteur est complet. Une autre mission du courtier consiste à filtrer les banques susceptibles d’accepter le dossier concerné. Sur ce point, ce professionnel dispose d’un véritable atout puisqu’il maîtrise le marché local, connaît la politique des banques et leur fonctionnement.

Enfin, en passant par un courtier, les fonctionnaires bénéficient d’un emprunt au taux négocié. En effet, le courtier fait jouer son réseau de partenaires ce qui lui permet d’obtenir un meilleur crédit immobilier. En dehors du taux, il peut négocier d’autres éléments auxquels les clients ne pensent pas toujours : l’assurance emprunteur et les frais bancaires en cas de changement.

Passer par un courtier en crédit immobilier fonctionnaire, combien ça coûte ?

Pour que le courtier soit en mesure de démarcher les banques à la place de ses clients, ces derniers doivent lui donner mandat. Les honoraires sont mentionnés sur ce document.

Il faut savoir que la rémunération diffère selon les courtiers. Certains courtiers ne facturent aucun frais et sont directement rémunérés par la banque qui leur octroie une commission. D’autres perçoivent la commission et les honoraires versés par l’emprunteur. Ceux-ci représentent généralement 1 % du coût total du prêt.

Avant de s’engager, il est donc conseillé de vérifier les agréments dont dispose le courtier ainsi que le montant de ses honoraires. Dans tous les cas, solliciter ses services ne vous engage à rien tant que l’offre de prêt n’est pas signée.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : PgeZQP

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Crédit immobilier pour militaire de carrière Crédit immobilier pour militaire de carrière Vous êtes militaire et souhaitez souscrire un prêt pour financer l’achat d’un logement ? Découvrez quelles sont les spécificités du crédit immobilier pour militaire de carrière.Simulation...
  • Crédit immobilier pour fonctionnaire territorial Crédit immobilier pour fonctionnaire territorial Vous êtes fonctionnaire territorial et souhaitez faire l’acquisition d’un bien immobilier ? Découvrez comment obtenir les conditions les plus avantageuses pour votre prêt immobilier.Simulation...