Vous êtes ici : Le guide du Fonctionnaire > Assurance > Assurance emprunteur fonctionnaire > Courtier en assurance de prêt immobilier fonctionnaire : avantages et coût

Courtier en assurance de prêt immobilier fonctionnaire : avantages et coût

Courtier en assurance de prêt immobilier fonctionnaire : avantages et coût

Les fonctionnaires qui souscrivent un prêt immobilier doivent, comme tout autre emprunteur, contracter une assurance de crédit.

L’assurance de prêt est exigée par les banques lors de l’octroi de crédit. Elle leur permet de récupérer tout ou partie du capital restant dû en cas d’impossibilité de remboursement de la part de leur client. Pour bénéficier du meilleur contrat, les fonctionnaires peuvent solliciter les services d’un courtier en assurance de prêt immobilier. Détails.

A quoi sert l’assurance de prêt immobilier pour fonctionnaire ?

L’assurance emprunteur garantit la prise en charge de tout ou partie des échéances de remboursement ou du capital restant dû en cas de survenance de certains évènements. Il s’agit le plus souvent du décès, de la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), de l’invalidité permanente, de l’incapacité temporaire de travail et de la perte d’emploi.

Même si aucune disposition légale n’impose aux fonctionnaires d’être assurés, les banques peuvent considérer que cette couverture est indispensable pour bénéficier d’un crédit. La souscription d’une assurance emprunteur devient alors une condition d’octroi du prêt immobilier. Les prêteurs exigent quasi-systématiquement que leurs clients s’assurent contre les risques de décès et de perte totale et irréversible d’autonomie dans le cadre de l’acquisition d’une résidence principale.

Quelles garanties pour un fonctionnaire ?

Les garanties décès et PTIA sont systématiquement incluses dans les contrats d’assurance emprunteur. En fonction de leurs besoins, les agents de la fonction publique peuvent être amenés à souscrire à des garanties supplémentaires telles que :

La garantie invalidité permanente et totale (IPT)

Cette garantie s’applique lorsqu’une incapacité physique ou mentale correspondant à la deuxième catégorie d’inaptitude de la Sécurité sociale est constatée (taux d’invalidité de 66 %).

La garantie invalidité permanente et partielle (IPP)

Cette garantie s’applique lorsque l’incapacité physique ou mentale de l’assuré entraîne une invalidité dont le taux est compris entre 33 % et 66 %.

La garantie incapacité temporaire totale de travail (ITT)

La garantie ITT couvre l’assuré qui se retrouve dans l’impossibilité de travailler suite à une maladie ou un accident. Dans ce cas, l’assurance prévoit le remboursement de tout ou partie des mensualités restantes.

Certains assureurs proposent des garanties spécifiques aux fonctionnaires exerçant un métier à risques. Il convient de faire jouer la concurrence pour obtenir un aperçu des différents niveaux de protection possibles.

Combien coûte une assurance de prêt immobilier pour fonctionnaire ?

Le tarif d’une assurance emprunteur pour fonctionnaire dépend principalement de l’âge du souscripteur, de son état de santé, de sa profession et de sa pratique éventuelle d’un sport à risques.

Le coût moyen d’une assurance de crédit pour agent de la fonction publique est non-négligeable puisqu’il peut représenter jusqu’à un tiers du coût total du financement.

Les emprunteurs ayant le statut de fonctionnaire ont la possibilité de réduire le coût de leur couverture de plusieurs manières :

  • En se tournant vers un contrat avec des cotisations sur le capital restant dû et dont le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) est plus faible ;
  • En faisant jouer la délégation d’assurance : c’est-à-dire en souscrivant une assurance de prêt individuelle comportant des garanties au moins équivalentes à l’assurance de groupe ;
  • En souscrivant une assurance prévoyant une franchise à 180 jours et non à 90 jours pour la garantie ITT ;
  • En passant par un courtier spécialisé en assurance de prêt immobilier pour fonctionnaire.

Quelle que soit la solution choisie pour réduire le coût de l’assurance, il est recommandé de faire plusieurs demandes de devis en ligne avant de s’engager.

Quel est le rôle du courtier en assurance de prêt immobilier pour fonctionnaire ?

Le courtier en assurance de prêt immobilier fait office d’intermédiaire entre l’acheteur et la banque. Son rôle consiste à négocier le meilleur taux pour le compte de ses clients mais aussi à leur trouver des conditions de financement avantageuses.

Lors du premier rendez-vous, le courtier va analyser le projet de l’emprunteur, étudier son profil et constituer un dossier solide à présenter à la banque. Il met ainsi au service de ce dernier ses 3 meilleures compétences : connaître, négocier et accompagner.

Courtier en assurance emprunteur pour agent de la fonction publique : quels avantages ?

Vous exercez sous le statut de fonctionnaire et souhaitez concrétiser votre projet immobilier dans les meilleurs délais ? Voici les avantages à faire appel à un courtier spécialisé :

Obtenir le taux le plus bas

Le courtier est en mesure d’obtenir les taux les plus bas ou une offre plus intéressante qu’un emprunteur seul car il représente pour les banques une opportunité de capter un flux plus ou moins important de nouvelles affaires.

La compétence technique

Le courtier connaît parfaitement le marché de l’assurance de prêt immobilier et pourra vous conseiller sur des prêts aidés, une situation particulière ou des montages complexes.

Un gain de temps

Le courtier vous fait gagner du temps en recherchant les meilleures offres d’assurance à votre place. Avant d’engager cette démarche, il analysera votre profil d’emprunteur et fera le point sur vos besoins.

Combien coûte le recours à un courtier ?

Le courtier en assurance de prêt immobilier pour fonctionnaire est chargé de trouver pour votre compte la meilleure offre et ne percevra sa rémunération que si vous acceptez la solution proposée. Il ne peut en aucun cas réclamer le versement d’un acompte qui serait restitué plus tard.

Lors du premier rendez-vous, ce professionnel doit vous indiquer clairement ses honoraires. Ceux-ci peuvent être de deux sortes :

  • Les honoraires forfaitaires : le montant (entre 950 et 1500 euros) est fixe et connu à l’avance ;
  • Les honoraires fixés selon un pourcentage du montant emprunté : généralement 1 % du montant du prêt.

Pensez à demander le détail des honoraires avant de signer le mandat afin de ne pas être surpris par d’éventuels frais dont vous n’auriez pas eu connaissance. Pour vous faire une meilleure idée de la qualité des services proposés par le courtier, n’hésitez pas à consulter les avis laissés par les précédents clients.

 
 

Comparateur Assurance Emprunteur
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : dC2Gie

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers