Vous êtes ici : Le guide du Fonctionnaire > Finance > Crédit consommation fonctionnaire > Crédit moto fonctionnaire : conseils et simulation gratuite

Crédit moto fonctionnaire : conseils et simulation gratuite

Crédit moto fonctionnaire : conseils et simulation gratuite

Vous êtes fonctionnaire et souhaitez souscrire un crédit pour financer l’achat de votre moto ? Tout ce qu’il faut savoir sur le crédit moto pour fonctionnaire.

Vous avez décidé de vous acheter une moto mais n’arrivez pas à faire votre choix parmi les différents financements possibles ? Découvrez toutes les caractéristiques du prêt moto pour employé de la fonction publique.

Qu’est-ce que le crédit moto fonctionnaire ?

Le crédit moto permet de financer l’achat d’un véhicule deux roues neuf ou d’occasion ainsi que tous les frais annexes tels que le paiement des documents officiels comme la carte grise ou encore des accessoires. Le montant de ce financement et la durée de remboursement varient selon les banques.

Le crédit moto relève de la réglementation sur le crédit à la consommation. Cela signifie que les fonds doivent être dédiés à l’achat de ce véhicule. La banque demandera à l’emprunteur de justifier la nature de la dépense en présentant un devis ou une facture.

Ce type de prêt peut être souscrit auprès d’un concessionnaire ou d’un organisme extérieur. Il revient au fonctionnaire d’étudier les différentes offres de crédit proposées.

Quelles sont les conditions d’acceptation d’un crédit moto ?

Pour pouvoir contracter un crédit moto pour fonctionnaire, il faut remplir certains critères qui concernent notamment la capacité de remboursement et les revenus disponibles. L’établissement prêteur souhaitera s’assurer que ceux-ci sont suffisamment élevés pour pouvoir régler les mensualités dans de bonnes conditions. Si les ressources de l’emprunteur ne sont pas suffisantes, sa demande de prêt moto pourra être rejetée. Pour prendre sa décision, la banque étudiera également la situation personnelle de son futur client et plus particulièrement les charges récurrentes qu’il doit payer chaque mois. Le crédit moto ne doit pas l’empêcher d’y faire face sereinement.

Certains organismes proposent des offres exclusives pour les fonctionnaires. Celles-ci sont généralement en lien avec leur affiliation. C’est par exemple le cas des prêts octroyés par la Mutuelle générale de l’Education nationale (MGEN). En se tournant vers ces établissements, les agents de la fonction publique peuvent bénéficier d’un taux plus avantageux et d’une assurance moins chère. Ces offres doivent donc être intégrées dans leur choix final.

Quels documents fournir lors de la souscription ?

Lors d’une demande de crédit moto, le fonctionnaire doit fournir un certain nombre de documents au prêteur afin de lui permettre d’évaluer son profil et de déterminer s’il répond aux conditions d’acceptation du prêt.

La banque réclamera des documents personnels (carte d’identité, justificatif de domicile…) et des documents financiers (derniers bulletins de salaire, derniers avis d’imposition…).

Il n’est pas obligatoire d’envoyer ces documents au format papier. En effet, certains organismes offrent la possibilité de souscrire un crédit moto 100 % en ligne. Cela permet de transmettre les justificatifs en version scannée et de gagner du temps.

Les modalités de remboursement du crédit moto fonctionnaire

Les conditions de remboursement du crédit moto fonctionnaire varient en fonction de ce qui a été défini dans le contrat. Elles sont liées à la durée de remboursement qui dépend du type de véhicule deux roues financé (neuf ou d’occasion) mais aussi de la situation de l’emprunteur.

Les aléas de la vie peuvent impacter les conditions de remboursement du crédit. Avant de se lancer, il est donc essentiel de se pencher sur les conditions liées au remboursement anticipé et aux éventuels reports ou suspensions des mensualités.

Faut-il souscrire une assurance ?

L’établissement prêteur peut exiger une assurance pour accorder le crédit. Dans cette situation, la fiche d’information précontractuelle et l’offre de contrat de crédit doivent préciser que l’emprunteur peut souscrire une assurance équivalente auprès de l’assureur de son choix. C’est le principe de la délégation d’assurance prévu par l’article L 312-29 du Code de la consommation. Si l’assurance est facultative, le contrat doit indiquer les modalités permettant de ne pas y adhérer si le fonctionnaire le souhaite.

Résumé des étapes liées à la souscription d’un crédit moto pour fonctionnaire

Vous vous apprêtez à souscrire un crédit moto pour fonctionnaire ? Voici les différentes étapes à suivre :

1 - Définir son projet et son budget

Avant de commencer à comparer les différentes offres de crédit moto proposées sur le marché, vous devrez définir le budget nécessaire pour financer votre achat. Pour cela, vous pouvez vous poser les questions suivantes : combien coûte le véhicule convoité ? Ai-je un apport ? Combien suis-je prêt à dépenser pour cet achat en tenant compte de mes éventuels autres crédits en cours ? Ces réponses vous aideront à mieux définir votre projet et le budget associé.

2 - Faire une simulation de crédit moto fonctionnaire en ligne

Avec l’aide d’un simulateur en ligne, vous pourrez connaître le montant de votre futur crédit moto. Cet outil se charge de calculer pour vous le taux appliqué, le montant de chaque mensualité, le coût total du financement et le coût de l’éventuelle assurance emprunteur.

Pour l’utiliser, il suffit de choisir le projet concerné par le financement (achat d’une moto neuve ou d’occasion, d’un véhicule deux roues électrique, d’un deux roues hybride…), de déterminer le montant souhaité et le montant exact que vous êtes prêt à rembourser chaque mois. Le résultat de la simulation est donné à titre indicatif et obtenu en quelques clics.

3 - Trouver l’offre de prêt la plus avantageuse

Votre projet se révèle faisable ? Il est temps de trouver la meilleure offre de crédit moto fonctionnaire en comparant les offres. Pour gagner du temps et réaliser des économies, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne gratuit et sans engagement.

4 - Fournir les pièces justificatives

Vous avez trouvé une offre de crédit susceptible de vous correspondre ? Après avoir obtenu un accord de principe de la part de la banque, vous pourrez lui fournir les pièces justificatives demandées afin qu’elle étudie votre dossier plus en détails.

5 - Déblocage des fonds

Si votre dossier est accepté, vous n’aurez plus qu’à attendre le versement des fonds qui vous permettront de financer le véhicule souhaité. Le délai minimum légal pour recevoir la somme est de 7 jours calendaires à compter de la date de signature de l’offre de crédit.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : dLd6FA

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers