Vous êtes ici : Le guide du Fonctionnaire > Vie pratique > À quoi correspond la fonction publique de l'État ?

À quoi correspond la fonction publique de l'État ?

À quoi correspond la fonction publique de l'État ?

La fonction publique de l’État désigne l’ensemble des salariés qui sont employés dans les administrations centrales (les services centraux des ministères) et les services déconcentrés de l’État. 2,4 millions d’agents publics travaillent pour l’État, soit 44 % de l’ensemble des agents des trois versants de la fonction publique (de l’État, territoriale et hospitalière).

Quels sont les employeurs de la fonction publique de l’État ?

Les agents de la fonction publique de l’État sont salariés dans deux principaux secteurs : les administrations centrales de l’État et les services déconcentrés de l’État.

Les administrations centrales de l’État

On appelle administration centrale de l’État l’ensemble des services d’un ministère. Ces derniers ont pour mission principale de promouvoir, en liaison avec le cabinet du ministre, la politique du ministère, c’est-à-dire mettre en œuvre les directives du gouvernement, préparer les projets de loi, etc.

Chaque administration centrale est organisée en bureau, directions et sous-directions aussi appelées services ou divisions.

Les administrations centrales sont composées de fonctionnaires qui restent en place même lorsque les gouvernements changent.

Les agents de la fonction publique de l’État sont le plus présents dans quatre principaux secteurs ministériels : 52 % à l’Éducation nationale (enseignants, infirmiers, etc.), 15 % à l’Intérieur (police, gendarmerie, justice, etc.), 14 % à la Défense (armées), et 6 % à l’Économie et aux Finances (impôt, douane, budget, etc.).

Les services déconcentrés de l’État

Les services déconcentrés de l’État désignent les services qui sont les relais au niveau local des décisions prises par l’administration centrale. Ils gèrent les services de l’État sur tout le territoire et presque tous les ministères en disposent.

Les services déconcentrés de l’État emploient environ 95 % de l’ensemble des agents publics de l’État. Ils sont divisés en directions départementales (Direction départementale de la protection des populations, Direction départementale de la cohésion sociale et Direction départementale des territoires) placées sous la direction du préfet de département, et en directions régionales dirigées par le préfet de région (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) ; Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) ; Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) ; Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf) ; Direction régionale des affaires culturelles (Drac) ; Direction régionale des finances publiques ; rectorat d’académie et agences régionales de santé – ARS).

Qui sont les agents de la fonction publique de l’État ?

Les 2,4 millions de salariés de la fonction publique de l’État sont employés pour une part dans les administrations centrales de l’État, soit les services centraux des ministères, et dans les services déconcentrés de l’État répartis sur le territoire tels que les rectorats, les préfectures, ou encore les directions départementales citées plus haut.

Mais ils peuvent aussi être employés par les établissements publics administratifs comme par exemple l’Office national des forêts ou certains musées nationaux, et par les établissements publics d’enseignement (collèges, lycées, universités).

Comme tous les salariés de la fonction publique, les agents de la fonction publique de l’État sont recrutés sur concours (organisés par chaque ministère) et appartiennent à des catégories d’emplois : catégorie A (fonctions de conception et de direction), catégorie B (fonctions d’application) et catégorie C (fonctions d’exécution). Chacune de ces catégories comprend des corps d’emploi qui regroupent des fonctionnaires aux mêmes statuts ayant vocation à occuper les mêmes emplois, comme par exemple le corps des professeurs des écoles.

Les candidats aux concours doivent être de nationalité française ou européenne, détenir le diplôme correspondant au concours qu’ils passent, jouir de leurs droits civiques (avoir le droit de vote et pouvoir se présenter à une élection en France ou dans leur pays d'origine), n'avoir fait l'objet d'aucune condamnation inscrite au bulletin n°2 du casier judiciaire, justifier de leur participation à la journée défense et citoyenneté (JDC) s’ils sont de nationalité française, et être physiquement aptes à exercer leurs futures fonctions.

La fonction publique de l’État recrute le plus souvent des agents pour des postes de cadres intermédiaires et supérieurs, principalement dans les secteurs de la sécurité, de la justice, de l'Éducation nationale et de la recherche.

Mais la fonction publique de l’État a également la possibilité de recruter hors concours en faisant appel à des agents contractuels lorsqu’il n’existe pas de corps de fonctionnaires susceptible d’assurer les fonctions correspondantes et lorsque la nature des fonctions ou les besoins du service le justifie mais uniquement pour les emplois relevant de la catégorie A. Les contractuels peuvent également être recrutés pour remplacer momentanément un agent absent, en cas de vacance temporaire d’un emploi ou encore pour faire face à un accroissement temporaire d’activité.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : LicvCH

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers